CD - DVD - Singles

Ath the 20th of June 2016 the first single of the new album became available. You could download it digitally. The single was called "Le Jour et l'Heure'.
Written by David Verlant and composed by Remi Lacroix
Realised by Jonathan Quarmby
Photogapher: Yann Orhan

Single Le Jour et L'Heure Single Le Jour et L'Heure

The second single from the new album was released at the 16th of Sept. 2016 and it was called "Madame Tout le Monde".

Single Madame Tout le Monde

At the 5th of Jan. 2017 the third single "Adèle" was released.

Single Adèle

And here are the album versions:

Album Patricia KaasAlbum Patricia Kaas

Album Patricia Kaas - 2 CDAlbum Patricia Kaas - 2 CD

Album Patricia Kaas - 1 CD - Japan

And the Limited De Luxe Edition

Patricia Kaas - Limited de Luxe Edition

 

-Adèle
Adèle

Album: Patricia Kaas

Allons marcher Adèle
Je te dirai ce que les femmes
Vivent depuis que je suis môme
Vivent depuis que je suis dame
Allons marcher ma belle
Je te donnerai quelques clés
J'essaierai d'être bien précise
Oh comme j'ai pu te ressembler
Allons marcher ma belle
Je sais comment te consoler
Te montrer que je t'ai comprise
Oh comme j'ai pu te ressembler

Ce sera deux fois dur que les autres
Mais deux fois plus forte tu l'es, t'inquiète pas
De soutien tu n'auras que le nôtre
Mais ça suffira, ça suffira

Ce sera deux fois dur que les autres
Mais deux fois plus forte tu l'es, t'inquiète pas
De soutien tu n'auras que le nôtre
Et ça suffira

Allons marcher Adèle
Il te faudra bien accepter
Que c'est plus simple pour lui que pour elle
Mais au diable la simplicité
Allons marcher ma belle
Allons courir et le glaive à la main
Allons faire mentir ceux qui disent
"Adèle, c'est comme ça et on n'y peut rien"
On n'y peut, on n'y peut, c'est certain, mais

Ce sera deux fois dur que les autres
Mais deux fois plus forte tu l'es, t'inquiète pas
De soutien tu n'auras que le nôtre
Mais ça suffira, ça suffira

Ce sera deux fois dur que les autres
Mais deux fois plus forte tu l'es, t'inquiète pas
De soutien tu n'auras que le nôtre
Mais ça suffira, ça suffira

Ce sera deux fois dur que les autres
Mais deux fois plus forte tu l'es, t'inquiète pas
De soutien tu n'auras que le nôtre
Mais ça suffira
-Cogne
Cogne

Album: Patricia Kaas


Autour du revers de ta main fière
Tu balayes mes pensées d'hier
Et tout à coup un de ces hommes qui cogne
Et sur tes lèvres les mots amers
De ceux qui mettent le cœur à l'envers
Et qui résonnent, toujours assomment et qui cognent

Je pars les mains vides
Toujours sur un fil
Courir, courir, courir, courir
Dériver si vite presque aussi vite
Partir, partir, partir, partir
Besoin de guérir
Mais guérir

Demain ce sera pire

Fermer les yeux toujours trop bleus
Fermer les yeux pour aller mieux
Si c'est pas comme si ou pas comme ça
Tu cognes
Tendre la joue
Est-ce que tu joues?
Et si c'est tes mains après tout
Mes hématomes presque une tonne en somme

Je pars les mains vides
Toujours sur un fil
Courir, courir, courir, courir
Dériver si vite presque aussi vite
Partir, partir, partir, partir
Besoin de guérir
Mais guérir

Prend ton temps
Prend mon sang
Si tu te sens pas si grand
Pour survivre
Te suffire
Prend ma foi
Je suis à toi
Si c'est pas ça l'enfer
Dis-moi alors
C'est quoi?

Je pars les mains vides
Toujours sur un fil
Courir, courir, courir, courir
Dériver si vite presque aussi vite
Partir, partir, partir, partir
Besoin de guérir
Mais guérir

-Madame tout le monde
Madame tout le monde

Single: Madame tout le monde

Madame Tout le Monde
Insolente Insoumise
Attachante Libérée
Dilettante Bienfaisante
Piquante Démaquillée
Iconique Discrète
Courageuse Ondulante
Hypnotique Amoureuse
Célibataire et Battante
Déchainée Solid
Maman du Putain
Généreuse Sylphide
Du Soir et Du Matin

Madame Tout le Monde
N'a Besoin de Personne
Madame Tout le Monde
Fille d'Eve ou Amazone
Madame Tout le Monde
N'a Besoin de Personne
Ni Première, Ni Seconde
Elle se Vit Plutôt
Femme que Madone

Authentique Allumé
Emouvante Obsédée
Obsédante Sauvage
Puissante Epuisé
Ardente Docile

Provocant Allumée
Croyante pas Dupe
Drôle Engagée
Déchainée Solide
Maman ou Putain
Généreuse Sylphide
Du Soir et Du Matin

Madame Tout le Monde
N'a Besoin de Personne
Madame Tout le Monde
Fille d'Eve ou Amazone
Madame Tout le Monde
N'a Besoin de Personne
Ni Première, Ni Seconde
Elle se Vit Plutôt
Femme que Madone

Elle est Toi, Elle est Moi
Elle Compte Sur Nos Voix
Pour Changer La Donne

Madame Tout le Monde
N'a Besoin de Personne
Madame Tout le Monde
Fille d'Eve ou Amazone
Madame Tout le Monde
N'a Besoin de Personne
Ni Première, Ni Seconde
Plus Femme que Madone
Madame, Madame
Madame, Madame
Tout le Monde
N'a Besoin de Personne
Ni Première, Ni Seconde
Elle se Vit Plutôt
Femme que Madone
-Sans tes mains
Sans tes mains

Album: Patricia Kaas

D'abord, le goût du vent
Tellement puissant
Sur mon visage
Et puis ces nuages blancs, infiniment
Plus grands que moi
Là-bas cet horizon, belle illusion
Qui me rappelle

Que je suis seule, là sur la route
Que les montagnes, seules m'écoutent
Que même la pluie, ne lave rien
Ma vie ne vaut rien
Ma vie ne vaut rien sans tes mains

Parfois, je crois encore
Voir une étoile
Qui porte ton nom
Toujours, ces aigles fous
Là sur ma peau
Qui me rappellent

Que je suis seule, là sur la route
Tête vers le ciel, perdue sans doute
Que même la pluie ne lave rien
Ma vie ne vaut rien
Ma vie ne vaut rien sans tes mains

Devant, le regard lourd
Que seul possède
Le vieux lion
Demain, rouge et sauvage
Sera la page
Que l'on va tourner

Comme nous sommes seuls
Là sur la route
À prendre le ciel
Comme seule écoute
Pour dessiner nos lendemains
Je chercherai toujours
Je chercherai toujous tes mains
Ma vie ne vaut rien sans tes mains
-La maison en bord de mer
La maison en bord de mer

Album: Patricia Kaas

À la fin de l'année scolaire
Elles reviennent comme la marée
Les vacances au bord de la mer
Mais elle ne veut plus y aller
Elle voudrait déjà voir septembre
Elle la sent monter la nausée
Mais personne pour l'entendre
Raconter ce qui s'est passé

Dans la maison en bord de mer
Il y a un oncle qui vit là
Un oncle qui la force à faire
À faire ce qu'elle ne veut pas
Il lui ordonne de se taire
Dit que personne ne la croira
Elle pleure face contre terre
Jusqu'à la prochaine fois
Jusqu'à la prochaine fois

La sueur et la mauvaise haleine
Transpirent dans ses souvenirs
La peur se mélange à la haine
Et lui donne envie de vomir
Comme la terreur, la tourmente
Les mots qu'elle pourrait dire
Et personne pour la comprendre
Alors elle s'oblige à enfouir

La maison en bord de mer
Et son oncle qui vit là
Cet homme qui la force à faire
À faire ce qu'elle ne veut pas
Il lui ordonne de se taire
Dit que personne ne la croira
Elle pleure face contre terre
Jusqu'à la prochaine fois
Jusqu'à la prochaine fois

Et puis à la station d'essence
Son instinct lui dit de fuir
Sur la bande d'arrêt d'urgence
Dans les phares, sans réfléchir
Trouver un peu de bienveillance
Retrouver l'énergie de vivre
Enfin libérer sa conscience
Pour se relever et survivre
Survivre, survivre, survivre

À la maison en bord de mer
Et cet homme qui vit là
Cet homme qui l'a forcée à faire
Ce qu'elle ne voulait pas
Il lui disait de se taire
Mais aujourd'hui elle sait déjà
Et croix de bois, croix de fer
Il n'y aura pas de prochaine fois
Pas de prochaine fois
-Embrasse
Embrasse

Album: Patricia Kaas

Quand tu n’as plus les mots
quand tu n‘as plus le temps
que le dernier métro
s’en va dans un instant

Lorsque pris dans les flots
de la foule de gens
tu n’as plus comme radeau
que l’amour qu’on te tend

Embrasse, embrasse
étreins de tout ton corps
embrasse encore alors
que tout dehors s’embrase
embrasse, embrasse
des mille bras de ton corps
aime comme si la mort
avait trouvé plus fort

Au milieu du chaos
quand vient l’affrontement
sous les canons à eau
les tirs de balles à blanc

Sur le quai des bateaux
qui partent pour longtemps
comme un ultime cadeau
du monde des vivants

Embrasse, embrasse
étreins de tout ton corps
embrasse encore alors
que tout dehors s’embrase
embrasse, embrasse
des mille bras de ton corps
aime comme si la mort
avait trouvé plus fort

Embrasse, embrasse
étreins de tout ton corps
embrasse encore alors
que tout dehors s’embrase
embrasse, embrasse
des mille bras de ton corps
aime comme si la mort
avait trouvé plus fort

Embrasse, embrasse
quel que soit le décor
aime comme si la mort
avait trouvé plus fort
-Marre de mon amant
Marre de mon amant

Album: Patricia Kaas

Je veux me marier avec le vent
et prendre le soleil comme amant
avec les nuages je danse un tango
mais le dimanche je prends du repos
Je veux être la maîtresse des étoiles
qui me réveillent pendant la nuit
pour vider mon esprit
et tout le reste aussi

J’en ai marre de mon amant
mon amant c’est un charlatan
J’en ai marre de mon amant
mon amant c’est un charlatan

Personne n’est là pour me chauffer
mais la pluie est là pour me mouiller
Je suis sortie de la réalité
et j’ai construit mon dessin animé

J’en ai marre de mon amant
mon amant c’est un charlatan
J’en ai marre de mon amant
mon amant c’est un charlatan
mon amant c’est un charlatan
-Sans nous
Sans nous

Album: Patricia Kaas

Je regarde la vie passer dehors,
Et tu es toujours là,
En moi,
Je regarde le monde qui tourne encore,
Qui ne s’arrête pas,
Sans toi,
Chaque jour nos histoires qui me traquent,
Chaque jour le manque qui me braque,
Chaque jour l’écart qui grandit depuis nous,
Et l’amour qui s’accroche malgré tout

Sans nous, ma vie est un combat que je mène debout,
Sans nous,
J’ai les pieds dans le vide,
Mais si je m’accroche à la vie j’ai peur de t’oublier,
Je veux te garder

L’important de ce que disent les gens c’est de laisser le temps
T’effacer de là,
Pas à pas,
Mais tu seras vivant tant que les gens t’évoquent, tant que je serai là,
Et pour ça,
Chaque jour je pars, je parle de toi, chaque jour je pense au son de ta voix,
Chaque jour l’écart qui grandit depuis nous,
Mais l’amour, lui, s’accroche malgré tout,

Sans nous, ma vie est un combat que je mène debout,
Sans nous,
J’ai les pieds dans le vide,
Mais si je m’accroche à la vie j’ai peur de t’oublier,
Et je veux te garder
Te garder

Désormais pour moi le courage,
Ce sera de continuer à vivre,
Avec ton visage en marque page de mon livre,
Jusqu’au bout

Sans nous, l’horizon se dessine,
Tantôt par-dessus tantôt par dessous,
Sans nous, ce n’est pas la raison qui décide,
Et si je m’accroche à la vie,
Si à nouveau je lui souris,
Le jour où je t’oublie,
Je serai guérie
Je serai guérie
-Ne l'oublie jamais
Ne l'oublie jamais

Album: Patricia Kaas

L’aime c’était comme aimer la foudre
Comme aimer une énigme
Sans vouloir la résoudre
Non l’aimer c’était comme le feu
Qui nous faisait deux, qui nous faisait vivre

Ne l’oublie jamais
Ne l’oublie jamais

Je ne vis que pour hier
Pour revoir ton visage
Ne l’oublie jamais
Ne l’oublie jamais

Je te cherche dans le désert
J’ai tant besoin d’orage

Ne l’oublie jamais
Ne l’oublie jamais
Sans toi le monde n’est plus
Sans toi l’amour est perdu
Ne l’oublie jamais
Ne l’oublie jamais
Le bonheur est une guerre
Qui n’est jamais solitaire
Et je deviens ton soldat
Non je devis ton soldat

Et la nuit tombe sur la mer
Sans toi le ciel est sombre
Je nous veux dans la lumière
Laisse-moi crier ton nom

Ne l’oublie jamais
Ne l’oublie jamais
Sans toi le monde n’est plus
Sans toi la glace me brule
Non n’oublie jamais
Non n’oublie jamais
Que ton cœur est ma vérité
Que l’amour n’a pas de regret

Ne l’oublie jamais
Ne l’oublie jamais
Que sans toi le monde n’est plus
Que sans toi l’amour est perdu
Non ne l’oublie jamais

Le bonheur est une guerre
Qui n’est jamais solitaire
Et je deviens ton soldat
Non je deviens ton soldat

Ne l’oublie jamais
Non ne l’oublie jamais

-La langue que je parle
La langue que je parle

Album: Patricia Kaas

La langue que je parle
n’est pas celle que je chante
elle est moins musicale
elle est bien plus violente
la langue que je parle
ne fait pas l’élégante

D’allure un peu bancale
un peu bringuebalante
elle a tant bien que mal
traversé la tourmente
prise sous le feu des balles
d’une guerre et la suivante
la langue que je parle
est une survivante

Elle raconte la mine
où deux terres se rejoignent
peut-être entre les lignes
l’enfance qui s’éloigne
elle raconte une femme

La langue que je parle
est comme un cri du ventre
une part animale
réfugiée dans son antre
la langue que je parle
n’est pas de celles qui mentent

Ses notes gutturales
ses consonnes dominantes
dans ma vie de cristal
elle paraît l’éléphante
toujours un peu brutale
même quand elle est aimante
la langue que je parle
ne joue pas les savantes

Elle raconte la mine
où deux terres se rejoignent
peut-être entre les lignes
l’enfance qui s’éloigne
elle raconte

Elle raconte nos mères
elle raconte la campagne
ce qu’à la fin on perd
quand on croit que l’on gagne
elle raconte une femme
-Ma météo personnelle
Ma météo personnelle

Album: Patricia Kaas

Le climat est instable, perturbé dans l’ensemble.
Au nord une dépression, avec un front glacial.
C’était toujours l’été quand nous étions ensemble.
Aujourd’hui je m’éveille aux horreurs boréales

Où est ton souffle chaud qui soufflait sur mes côtes,
Sur mes petits reliefs dans nos matins torrides?
Ton effet d’« serre-moi dans tes bras » est pour une autre…
Je n’étais que le Havre, tu voulais la Floride.
Y a de la tristesse dans l’air et les jours raccourcissent
Et demain nous fêterons la sainte Clarisse.

Certaines envoient, quand on les quitte,
Des lettres aussi tristes que belles.
Moi je t’envoie l’image satellite
De ma météo personnelle

Je me sens vide dans le Centre, je me sens si malheureuse…
Il y aura des averses de l’Aube jusqu’à Midi.
J’ai les lèvres qui Gers et les joues qui se Creuse.
Tout ce que tu me Jura, où est-ce que c’est parti?

En tout cas c’est parti, ça s’est évaporé.
On voit des océans devenir marécages.
Qu’en reste-il ensuite ? Des vapeurs, de la buée
Qu’on essuie sur une vitre un matin de ménage.
Y a de la tristesse dans l’air, mes valeurs sont en baisse.
Et demain nous fêterons la Sainte Agnès.

Certaines envoient, quand on les quitte,
Des lettres aussi tristes que belles.
Moi je t’envoie l’image satellite
De ma météo personnelle.

Hier pour changer d’air, j’ suis allée prendre un verre
Au bar-o-mètre
Coup de foudre immédiat.
Prévisions saisonnières
Pas de précipitation, cette nuit sur l’hexagone
Il y aura peut-être un peu d’amour dans l’air
Les journées s’éclaircissent, et tout redevient bien,
Et demain nous fêterons la Saint Valentin.

Certaines envoient, quand on les quitte,

Des lettres aussi tristes que belles.
Moi je t’envoie l’image satellite
De ma météo personnelle.
Certaines envoient, quand on les quitte,
Des lettres aussi tristes que belles.
Moi je t’envoie l’image satellite
De ma météo personnelle.
-Ma tristresse est n'importe ou
Ma tristresse et n'importe ou

Album: Patricia Kaas

Dans mes yeux qui se noient dans un verre d’eau
Le parfum que je mets sur ma peau
Mes bijoux en toc, mes trucs de fille
Le tatouage gravé sur ma cheville

Dans les rues qui s’enroulent autour de moi
Mon sourire, le timbre de ma voix
Mes paroles, mon ombre sur le mur
Entre tes bras, dans ma signature

Ma tristesse est n’importe où
Ma tristesse me suit partout
Je tombe sur elle et elle sur moi
A croire qu’elle marche dans mes pas
Ma tristesse est n’importe où

En face de moi juste devant ma glace
Elle sourit de voir le temps qui passe
Au bout du téléphone, là quelque part
Elle me dit qu’il n’est pas trop tard

Ma tristesse est n’importe où
Ma tristesse me suit partout
Je tombe sur elle et elle sur moi
A croire qu’elle marche dans mes pas

Ma tristesse est n’importe où
Elle a toujours le même goût
Elle n’a plus de nom, de visage
Elle n’a plus d’heure, elle n’a plus d’âge

Elle est même, même là quand je dis je t’aime
Elle a même, même le visage un peu blême

Ma tristesse est n’importe où
Elle a toujours le même goût
Elle n’a plus de nom, de visage
Elle n’a plus d’heure, elle n’a plus d’âge
Ma tristesse est n’importe où
-Le refuge
Le refuge

Album: Patricia Kaas

Lorsque lassé d’user de tous les subterfuges
tu te décides enfin à sortir du mensonge
quand les bras de ta mère ne sont plus un refuge
et que ton père refuse de passer l’éponge

Quand toi qui n’as jamais voulu faire de grabuge
tu te retrouves au cœur du chaos et tu plonges
tu glisses peu à peu comme sur une luge
vers la rue, les cartons sur lesquels on s’allonge

Reste un endroit où personne ne te juge
le refuge
reste un endroit où personne
où personne ne te juge
le refuge

Le cœur n’est pas couvert d’un doux voile ignifuge
il s’enflamme quand il veut sans même qu’on y songe
tu as fondu un jour comme chocolat de Bruges
pour un corps comme le tien, une âme qui te prolonge

Pour toi qui n’as jamais voulu faire de grabuge
est arrivé le temps des lourds secrets qui rongent
du jour au lendemain, te voilà le transfuge
du mal, le petit diable de la rue de Saintonge

Reste un endroit où personne ne te juge
le refuge
reste un endroit où personne
où personne ne te juge
le refuge

Limited De Luxe Edition

Patricia Kaas

Buy at a concert or digitally here

Order Album Here

France Germany USA The Netherlands

Madame Tout le Monde


 

Schlagerbooom - ARD - Germany -
22 Oct. 2016